Définition adoptée par le Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale  :
« La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision – le médiateur familial – favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution ».

La médiation familiale est un temps d’écoute, d’échanges et de négociation qui permet d’aborder un conflit familial, en prenant en considération les besoins concrets de chacun. Le rôle du médiateur familial est de rétablir la communication et de créer un climat de confiance propice à la recherche d’accords entre les personnes.

 

Qui est concerné ?

  • Les parents en situations de rupture, séparation ou divorce.

  • Les couples en situation de séparation difficile.

  • Les parents et enfants en rupture ou difficultés de liens

  • Les familles recomposées confrontées à des conflits familiaux de nature organisationnelle et/ou relationnelle.

  • Les grands-parents souhaitant maintenir ou rétablir des liens avec leurs petits-enfants.

  • Les familles en conflit concernées par la dépendance d’un membre de la famille âgé ou handicapé.

     

Qui sollicite une médiation familiale ?

  • La ou les personnes directement concernées par un conflit familial.

  • Les magistrats lors d’une procédure judiciaire civile.

     

Quel sens a la médiation familiale ? A quoi sert une médiation familiale ?

  • Aider les parents à trouver par eux-mêmes des solutions à leur conflit, acceptables pour chacun, dans l’intérêt de tous.

  • Préserver les liens familiaux et maintenir un environnement favorable à l’épanouissement de l’enfant, la famille, la fratrie, etc, en facilitant la communication ou la reprise de dialogue entre eux.

  • Soutenir la fonction parentale et permettre d’assurer une coparentalité au-delà de la séparation.

  • Permettre l’apaisement au sein de la famille, quelle que soit sa configuration.

     

Qui est le médiateur familial ?

Le médiateur familial est un professionnel qualifié (Diplôme d’Etat), doté de compétences sociales, psychologiques et juridiques (en psychologie et en droit). Il est formé à l’écoute et aux techniques de médiation.

 

Quel est le coût ?
L’entretien d’information est gratuit.
Une participation financière est ensuite demandée aux personnes. Elle est calculée en fonction des revenus de chaque participant et selon un barème national pour les services conventionnés de médiation familiale.
Lorsque les parties
(ou personnes) bénéficient de l’aide juridictionnelle, le coût de la médiation est pris en charge par l’Etat.

 

Secrétariat de médiation

Le secrétariat du service de Médiation Familiale a une fonction bien particulière. ​En plus de la gestion des tâches administratives, il a un rôle d’interface entre les familles, les professionnels et les partenaires.

Souvent  premier interlocuteur des familles, le secrétariat entend l’inquiétude et l’angoisse des personnes dans leur situation. Cependant, il invitera les personnes à exprimer leur problématique plus précisément avec le professionnel adapté, dans le cadre d’un rendez-vous confidentiel individuel, ou en couple, ou en famille.

Ce rendez-vous leur sera proposé  en fonction des disponibilités de chacun.